top of page
Rechercher

BOP ACC : toutes les GT3 peuvent-elles l'emporter?

On connait tous parfaitement ce sentiment : tirer son épingle du jeu avec sa voiture préférée, celle dont on a soigné la maîtrise au prix d'innombrables heures d'entraînement... Puis tout s'écroule à la défaveur d'une mise à jour majeure. Notre étalon bien aimé se retrouve à présent déclassé au rang de gentil poney, et il nous faut tout reprendre à zéro pour éventuellement retrouver les moyens de se défendre en piste.



Tout récemment, la ligue LFM - que l'on ne présente plus avec sa quasi centaine de milliers de pilotes - a choisi d'appliquer à son règlement la BOP (balance of performance) officielle de SRO, dans le but unique d'égaliser parfaitement les chances entre toutes les voitures disponibles dans ACC. Sous-jacente, bien sûr, on trouve l'intention de satisfaire le haut du tableau en termes de performance, puisque les pilotes, dans les séries les plus relevées, ne peuvent changer de voiture entre les courses. Cela se traduisait par des listes d'entrée de moins en moins homogènes, où une moitié de grille luttait en McLaren contre une seconde moitié constituée de trois modèles maximum. Bref, regonfler les effectifs en matière de diversité, telle est l'idée de départ. Sur le papier, la démarche est tout à fait noble, mais qu'en est-il en pratique ?



Réponse avec Robin Tate, chef de file de la communauté Bongo Racing et nouvellement commis sur Aston Martin. Celui qui est récemment devenu notre partenaire fait donc figure de reporter sur le terrain pour WD... Et il semble que cela fonctionne à merveille pour lui. Voyez plutôt!



Maintenant qu'il semble établi que toutes les voitures ont leurs chances, il ne vous reste plus qu'à retourner vers votre premier amour et sauter le pas. Souvenez-vous qu'une livrée WD à votre nom, c'est une demi seconde de gagnée sur votre meilleur temps. Minimum.


Se trouvera-t-il quelqu'un ici pour confirmer ?


6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page